03.84.24.65.01 accueil@lons-jura.fr Météo
Facebook Twitter Instagram Youtube
Accueil > Découvrir > Baume-les-Messieurs

Baume-les-Messieurs

Le village au fond de la vallée

Classé parmi les plus beaux villages de France, Baume-les-Messieurs est un concentré de nature et de patrimoine : au creux de la plus spectaculaire reculée du Jura (elle-même composée de trois reculées), le village est organisé autour de l’abbaye impériale d’où partirent les moines fondateurs de Cluny !
Il est dominé par les puissantes falaises calcaires à l’aplomb impressionnant.

La reculée

La plus emblématique dans le Jura

Qu’est-ce qu’une reculée ?
Pour les géographes, une reculée est une longue vallée qui pénètre à l’intérieur d’un plateau calcaire à couches horizontales et qui se termine brutalement en “bout du monde”, au fond d’un cirque calcaire au pied duquel jaillit une résurgence.

La reculée de Baume-les-Messieurs constitue sans doute le plus bel exemple de reculée. Elle incise le plateau calcaire sous forme d’une vallée ramifiée, dont chaque diverticule se termine par un cirque, au pied duquel sort une résurgence qui alimente la Seille. Fortement digitée, elle se divise en deux branches majeures à 4km de son débouché sur le bas pays : la branche nord part vers le village de Ladoye-sur-Seille, en passant par Blois-sur-Seille, et la branche sud vers le village de Baume-les-Messieurs.

 

L’Abbaye

Site clunisien

L’abbaye compte trois cours encore bien dessinées malgré les ravages de la Révolution française. Elle possède une église élevée dans le plus pur style roman franc-comtois. Dans le chœur elle abrite un superbe retable flamand du 16ème siècle.


L’abbaye est confiée en 890 à l’abbé Bernon (abbé de Gigny). C’est lui qui partit de Baume pour fonder l’abbaye de Cluny avec l’aide de six moines de Baume-les-Messieurs et six moines de Gigny-sur-Suran.
L’essor de l’abbaye de Baume-les-Messieurs commence au XIe siècle.
C’est au XIIe siècle que l’abbaye prend le titre «d’abbaye impériale», suite à la décision de l’empereur Frédéric Barberousse.
En 1147, Baume-les-Messieurs est soumise à l’autorité de Cluny. C’est à partir de ce moment que son déclin commence.
À la fin de XVIIIe siècle, les derniers moines sont convertis en chanoines séculiers. À la révolution, les moines quittent l’abbaye et une partie est démantelée.

L’église abbatiale Saint-Pierre date du XIe siècle et est classée aux Monuments Historiques depuis 1849. Elle est composée d’une nef de 71 mètres de long et de dix travées.

Les grottes…

Et la cascade de tufs

Les grottes (plus de 1km de galeries) sont parmi les plus spectaculaires de France. Elles sont le témoin de la formation de la reculée par la résurgence de la rivière, le Dard, qui s’échappe par la belle cascade de tufs.

Situées à 120 mètres sous terre, les grottes sont un ensemble de salles salles parfois hautes de 80 mètres.
Lors de la visite, vous serez charmé par la féerie des stalactites, stalagmites, rivières et lacs souterrains, ainsi que par les jeux de lumière et l’ambiance musicale. Ces grottes sont également le royaume des chauves-souris et des crevettes aveugles.
Une source appelée «Le Dard» jaillit des grottes en une cascade de tufs où vit une faune diversifiée.

Baume-les-Messieurs : cascade des tuffs en hiver

Baume-les-Messieurs en images