03.84.24.65.01 accueil@lons-jura.fr Météo
Facebook Twitter Instagram Youtube

Balade sur la voie verte

Zoom sur la voie « PLM »

Que vous veniez à Lons-le-Saunier pour un séjour en famille ou le temps d’une journée à deux, la diversité des sites à découvrir vous étonnera ! Activités détentes ou sportives, découverte du patrimoine, sorties culturelles et découvertes gastronomiques, organisez votre séjour selon vos envies.
Pour ceux qui manqueraient d’inspiration, nous vous avons concocté des carnets de route.

De Perrigny à Revigny

Ouvrages d’art, gastronomie, patrimoine…

La voie verte suit le tracé de l’ancienne voie de chemin de fer construite à la fin du 19ème siècle pour relier Lons-le-Saunier à Champagnole. Fermée aux voyageurs dès 1938, puis au trafic de marchandises en 1953, la voie fut laissée à l’abandon. En 2009, la voie PLM (Paris-Lyon-Marseille) fut transformée en voie verte par la communauté d’agglomération. Véritable colonne vertébrale de la communauté d’agglomération, elle permet le passage en mode doux de la plaine aux confins de la Saône et Loire et de la Bresse, vers le Pays des lacs, plus en altitude.

De nombreux ouvrages d’art méritent le détour :
À l’Ouest : un superbe viaduc enjambe la rivière.
À l’Est, pour gravir le Revermont, des ouvrages majestueux furent construits, notamment cinq tunnels. Ils furent percés et sont désormais éclairés :
– Le tunnel de la Diane est le plus long (889 mètres).
– Le tunnel des Tilleuls, long de 254 mètres.
– Le tunnel de Revigny (247 mètres).
– Le tunnel de la Guillotine, dernier tunnel, a été creusé en 1886. En 1887 face à l’instabilité du terrain il fut décidé de changer le tracé tout en abandonnant la partie déjà construite… D’où ce nom de tunnel « double »… Il est long de 127 mètres. À sa sortie, un viaduc métallique, dit de la Guillotine, fut édifié en 1888.

Communes et paysages
Des paysages, et notamment autour de la rivière la Vallière.
À sa naissance, au fond du village de Revigny, une magnifique reculée témoigne des temps géologiques jurassiens si caractéristiques. Plus en aval, les collines jadis construites de châteaux forts qui gardaient la route du sel, font la transition en douceur vers la plaine de Bresse.

Gastronomie
Le territoire est souvent planté de vignes, avec les AOC Côtes du Jura et l’Etoile.

Une économie, basée historiquement sur l’exploitation de la ressource salée située dans le sous-sol, jusqu’au développement plus récent des zones industrielles puis d’activités.

Un patrimoine riche et varié, des monuments historiques reconnus, au remarquable petit patrimoine rural (lavoirs, etc.) qui jalonnent les villages du secteur.

Retrouvez la totalité du circuit de la voie verte sur le cartoguide édité par Ecla et en vente à l’office de tourisme (5€).

Couverture cartoguide Ecla - Office de Tourisme Lons-le-Saunier
Vue du vignoble depuis la Voie verte